Cet ancien village de tisserands est la plus petite commune de Vendée. Installés dans les caves, les tisserands vivaient au rythme de la Sèvre Nantaise.

Les venelles et les fontaines s’entrecroisent, les légendes se racontent, sur l’histoire de la cité médiévale sur le chemin de Compostelle.

Visite de Mallièvre, Petite Cité de Caractère

Son histoire

Mallièvre est né d’un gué sur la Sèvre Nantaise que les Gaulois et les Romains empruntèrent avant d’y construire un pont. Son château fut l’une des plus anciennes forteresses médiévales de Vendée, appartenant au vicomte de Thouars. Mallièvre est une commune dépourvue de terre, elle se relève de la Guerre de Cent ans, de la Guerre de Vendée, et vit pendant 2 siècles de l’artisanat du tissage. Le tisserand travaille dans sa cave, les toiles sont blanchies au bord de la Sèvre Nantaise.

En savoir plus

La cave du tisserand

La place des tisserands est située au centre de Mallièvre, les bâtiments affichent une parfaite unité, ils ont été construits fin XVIIIème, lieu des foires commerciales et actuellement des fêtes du village.

Entrez dans la cave du tisserand, un espace scénographié et animé, qui explique le fonctionnement du métier à tisser grâce au témoignage d’un ancien tisserand. “L’homme tisse la toile, le satin, la femme et les enfants vivent au-dessus”. Toutes les maisons du village possèdent des caves.

Les maisons de maîtres

Face à la Place de la Teinturerie et rue des potiers, de belles maisons de maîtres, construites dans la 2ème moitié du XIXème, témoignent de la richesse des négociants en textile : toit en ardoise, cheminées en briques rouges.

Légende du nom “Mallièvre”

Une légende raconte que Mallièvre est sœur de deux communes environnantes : « Ligués contre leur père, un puissant comte de la région, trois fils voulurent prendre le pouvoir. L’aîné se battit comme un lion et c’est Mauléon. Le second se réfugia sur les bords de la Maine comme une levrette, c’est Maulévrier. Le troisième fuyant par la vallée, fut pris comme un lièvre, c’est Mallièvre. »

La place St-Gilles

Au Moyen-âge, un prieuré s’était établi au-dessus du ruisseau de la Boulaie. L’église actuelle a été édifiée à la fin du XIXe siècle, financée par les tisserands.

Au point Info, vous trouverez des bornes numériques avec le témoignage des habitants sur la vie à Mallièvre. 

Les fontaines

L’eau omniprésente a contribué à l’implantation des tisserands et des meuniers.
60 sources ont été comptabilisées sur le coteau. Dans la rue du Pavé, la fontaine coule toujours et se souvient des pèlerins de Saint Jacques de Compostelle… Le lavoir, construit au bord du Château, alimente les jardins rue du Moulin Baubry. Suivez le chemin de la Poterne et la Sèvre Nantaise, admirez les jardins sur le coteau et l’espace vert du Domaine.

Plusieurs possibilités pour visiter Mallièvre

Les sentiers de randonnées de Mallièvre


Les visites guidées de l’Office de Tourisme 

Visite guidée tous les mardis soirs de juillet et août, rendez-vous à 18h15 au Point Info de Mallièvre, Place des Tisserands. Durée 1h, gratuit.

Ce contenu vous a été utile ?

Enregistrer

Partager ce contenu